Une histoire de famille, une exploitation qui évolue et qui s’adapte!!!

 

Une exploitation au passé agricole

C’est en 1905 que Maurice Bourdillon (mon arrière arrière grand père) achète une cinquantaine d’hectares près de Soings en Sologne, au lieu dit « Champagne » à un chatelain. Celle-ci est constituée de terres humides, argileuses et sableuses. Il cultive du seigle et des asperges.

 

 

 

Une amélioration nécessaire des sols

Vers 1930, son fils, Alcide reprend la propriété. Il entreprend un grand chantier de drainage en poterie: Cultiver la terre ici c’est avant tout faire évacuer l’eau des sols argileux et prévoir l’arrosage des sols sableux !!!  Il peut ainsi planter de la vigne, des pommiers et des asperges.

 Une phase de transition

Dans les années 1960, Michel, seul fils d’Alcide, se voit destiné à reprendre l’exploitation familiale. Une grande décision est prise pour une ferme de Sologne, creuser un étang pour accueillir les eaux de drainage et arroser les plantations. De nouvelles cultures sont mises en place: maïs semence, bulbes, fraises, mais les coûts de production débutent leur ascension. Pourquoi ne pas suivre ses passions: l’horticulture et la photo en produisant des iris et des hémérocalles ?

En 1964, Michel commande aux Etats-Unis (Schreiners, Cooleys…) et en France ( Cayeux) ses premières variétés d’iris et commence à multiplier.

 Le jardin familial est devenu champ de production

En 1969, ces nouvelles productions prennent aussitôt de l’ampleur: une nouvelle organisation, un premier catalogue de 100 variétés, les premiers clients. Michel et Geneviève adhèreront  à la société française des iris en 1971. Pendant ce temps, ils cultivent aussi du maïs semence qui fut remplacé par du maïs grain. Les asperges avec leurs rendements décroissants vont être abandonnées.


Une passion des plantes contagieuse

En 1987, Pascal et Luc, leurs fils, vont  s’associer à leurs parents. Le catalogue annuel se complète de nouvelles variétés américaines et australiennes. L’entreprise se structure grâce à l’achat d’un hangar, d’un frigo et de matériel.

Vers 1990, des collections de nouvelles plantes (pivoines, pavots, delphiniums) sont commencées. Certaines subsisteront.

En 1996, Geneviève Bourdillon prend sa retraite . La ligne de conduite: évolution, adaptation et qualité qui a fait la renommée de l’entreprise sera suivie. La qualité des plants et le professionnalisme de notre VPC font la réputation de notre établissement. Les pommiers sont arrachés et remplacés par des myrtilles, un pari un peu fou à l’époque car cette plante est très peu connue alors dans notre région.

Luc débute l’hybridation d’iris et d’hémérocalles afin de créer de nouvelles variétés qui sont pour la plupart encore à notre catalogue. Quelques succès avec des variétés remontantes et des iris à éperons et cuillères.

Notre premier site voit le jour au printemps 1999.

 Une petite entreprise artisanale qui s’adapte à son temps

Durant la dernière décennie, les surfaces destinées aux plantes augmentent, des serres de production sont montées pour vendre une partie de notre production en conteneurs sur de nombreuses foires aux plantes à travers la France au printemps.

Après la fin de mes études en horticulture, je (Nicolas) me lance dans notre passion: les iris mais aussi les hémérocalles et les pivoines. Un programme d’hybridation s’installe pour que de nouvelles variétés Bourdillon voient le jour dans quelques années.

Nous décidons de vendre nos myrtilles en libre cueillette, des framboisiers sont plantés dans le but d’élargir notre gamme. Nous avons dû, à regret, arrêter la culture de pavots suite a une invasion de rongeurs très friands des racines avec lesquelles nous faisions les boutures.

 

 

 

                        La vente par correspondance, une spécialité Bourdillon

 

Le mode de commercialisation de nos plantes, la VPC, est très bien huilé. Un catalogue papier illustré voit le jour tous les ans en avril depuis 1969, il est envoyé à nos clients . Toutes nos photographies sont prises par nos soins pour un souci de qualité. De plus, ce site internet vous donne toutes les caractéristiques des iris, hémérocalles et pivoines, ainsi que leurs photographies pour faire votre choix dans les meilleures conditions. N’hésitez pas à nous appeler, Béatrice et Isabelle sont là pour vous conseiller et prendre vos commandes.

 

 


Une qualité, du choix, des conseils: des objectifs prioritaires

 

  Une des plus grande collection de France

Sur notre exploitation d’une quarantaine d’hectares, plusieurs champs de myrtilles, de framboisiers pour la cueillette à la ferme, mais surtout d’iris, d’hémérocalles et de pivoines pour satisfaire les commandes et la multiplication.

  530 variétés d’iris

  990 variétés d’hémérocalles

  165 variétés de pivoines

  3 champs de myrtilles

  1 champ de framboisiers

Sans compter nos variétés récentes qui sont encore en multiplication. 

Une qualité « made in Bourdillon »

La qualité Bourdillon ce sont des plantes arrachées manuellement, saines et de grosseur suffisante pour fleurir dès l’année suivant la plantation. Un emballage soigné: les plantes sont coupées, étiquetées et mises en carton.

 De bons conseils = de belles plantes

Le suivi des clients est primordial pour nous. Il se fait avec l’envoi, tous les ans, du catalogue, des entretiens téléphoniques. Mais aussi, maintenant, en regardant sur notre page Facebook pour suivre notre actualité semaine après semaine.

Les fêtes des plantes sont le moyen idéal d’échanger, de voir nos plantes et donc leur qualité. Nous recevons d’ailleurs des retombées très positives d’année en année.