LA CULTURE DES PIVOINES

 

 

Tout d’abord, il existe trois types de pivoines:

 

 Les pivoines arbustives:elles sont toutes originaires de Chine et se présentent comme des arbustes à feuilles caduques et découpées de 0,5 à 2 m de hauteur avec de grosses fleurs solitaires. Leur durée de vie peut aller au-delà du siècle.

 

 Les pivoines Itoh ou intersectionnelles: le Japonais Toichi Itoh révolutionne le monde de l’hybridation en 1956 en croisant une pivoine hybride de lutea (Alice Harding) avec une pivoine herbacée (Peonia lactiflora Kakoden). Ces pivoines possèdent des avantages comme leur robustesse, un beau feuillage toute la saison et de belles fleurs.

 

 Les pivoines herbacées: ce sont des plantes vivaces à durée de vie très longue. Leurs tiges sont molles et disparaissent entièrement à l’automne. Leur système végétatif reste sous terre et réapparait au printemps pour devenir une plante d’environ 1 m de haut, aux feuilles ovales et luisantes avec de magnifiques fleurs de 15 à 20 cm de diamètre.

 

                                  

 

 

Les pivoines herbacées

 

 La plantation


C’est le moment le plus important dans la vie de la pivoine.

La période de plantation pour des plants en racines nues est l’automne pour une meilleure reprise. Pour des plants en conteneur, on peut mettre en terre à toutes périodes en veillant à bien arroser si vous plantez au printemps ou l’été. Evitez les périodes de gel.

Ou planter ? Dans un endroit ensoleillé au maximum, la pivoine aime le soleil pour fleurir. Le sol doit être riche et drainant en priorité. La pivoine a besoin de place donc laissez 1 m avec d’autre plante, elle n’aime pas la concurrence.

Comment planter ? Creusez un trou de 40 cm sur 40 cm et incorporez de la matière organique bien décomposée à votre terre. Ensuite placez votre pivoine en terre, vous devez la recouvrir de seulement 2 à 3 cm de terre.

Veillez à bien arroser après la plantation et toute la première année le temps que le système racinaire se forme correctement.

Attention!!! Une pivoine herbacée trop enterrée ne fleurira pas les premières années, il faut veiller à bien la planter dès le départ.

 

 L’entretien

 

Nourrir ses pivoines est indispensable pour une floraison spectaculaire. Pour cela épandez de la matière organique bien décomposée au pied de la pivoine à l’automne et binez superficiellement autour.

La pivoine a besoin d’eau pour se fortifier et fleurir, donc arrosez s’il n’y a pas de précipitations.

Coupez le feuillage sec en fin d’été en laissant 5 cm pour ne pas perdre la plante de vue.

 

 La division

 

La multiplication des pivoines herbacées se fait par division de touffes. Il faut d’abord déterrer tout le plant en prenant soin de ne pas abîmer les racines. Ensuite, à l’aide d’un couteau, coupez la touffes en gardant des pieds de 3 à 5 yeux pour qu’ils refleurissent rapidement.

Ne pas planter votre pivoine dans un emplacement où était situé une pivoine antérieurement. Le sol peut être épuisé et contenir des maladies.

A noter que la division des pivoines n’est utile que pour les multiplier car un pied peut rester des années au même endroit et bien fleurir s’il est correctement nourri.

 

 Les maladies

 

Il existe principalement deux maladies assez courantes chez les pivoines, elles sont dues à des épisodes climatiques chauds et humides.

 

Le Botrytis est un champignon qui cause la pourriture des feuilles, des boutons et des tiges. Cette pourriture se traduit par un flétrissement très rapide de la plante.

Cladosporium est une maladie cryptogamique, de petits points rouges apparaissent sur les tiges et les feuilles et grandissent rapidement surtout sur le feuillage. Ce feuillage se dessèche alors du haut vers le bas de la plante.

 

Pour ces deux maladies, les traitements sont les mêmes:

En curatif, coupez toutes les feuilles et tiges attaquées puis brûlez-les.

En préventif, bien aérer et drainer vos pivoines régulièrement et traitez avec les matières actives suivantes: iprodione et mancozèbe. Ces traitements peuvent aussi se pratiquer en curatif.